Hyundai donne de l’intelligence à ses voitures
By   |  March 08, 2017

Les assistants virtuels sont à peine arrivés dans nos salons qu’ils prennent déjà la route. En effet, de nombreux constructeurs automobiles intègrent des assistants virtuels comme Alexa d’Amazon directement au sein de leur système embarqué. L’arrivée de ces assistants virtuels va bouleverser la façon dont les consommateurs utilisent leur véhicule.

C’est notamment lors du CES (Consumer Electronics Show) qui s’est tenu en ce début d’année à Las Vegas que plusieurs constructeurs ont annoncés leur volonté d’intégrer des assistants virtuels dans leurs futurs modèles. Ce nouveau passager connecté prend principalement le nom d’Alexa, l’assistant virtuel développé par Amazon. Intégré dans un véhicule, Alexa peut effectuer plusieurs tâches pour le conducteur. Par exemple, il peut démarrer ou arrêter une liste de lecture ou un livre audio, mettre à jour l’itinéraire du véhicule en ajoutant une nouvelle destination au système de navigation du véhicule ou ajouter des éléments à une liste de courses, tout cela par de simple commandes vocales. L’intégration de cet assistant virtuel estompe également les frontières entre le véhicule et la maison. Par exemple, Hyundai a introduit un système qui permet aux propriétaires de véhicules de la marque d’utiliser le programme Alexa d’Amazon pour les démarrer à distance depuis leur domicile, de régler la température intérieure du véhicule et déverrouiller ou verrouiller les portes. Mais l’inverse est également possible. A quelques kilomètres de son domicile, le conducteur peut demander à Alexa d’allumer la lumière, d’ouvrir le portail ou tout simplement d’envoyer un message diffusé dans la maison pour avertir de son arrivée.

Plus de connexion sur la route
La présence d’un assistant virtuel tel que Alexa est un moyen de réduire la distance entre le véhicule stationné dans le garage et l’utilisateur dans le salon. Les propriétaires de l’un des véhicules de Hyundai produits en 2017 et équipés de Blue Link (qui est disponible via un abonnement annuel de 99 €) pourront profiter de cette innovation. Le module est également disponible sous la forme de mise à jour pour plusieurs modèles de 2016 et 2015, tels que les Genesis, Sonata et Azera, qui sont compatibles avec la deuxième génération de la technologie Blue Link de Hyundai. Sur le même schéma, les constructeurs Ford et Volkswagen ont également pour ambition d’intégrer Alexa dans leurs écosystèmes.

Repenser la voiture
En plus d’intégrer Alexa d’Amazon dans sa technologie Blue Link, Hyundai développe également un nouveau système qui sera compatible avec Google Home. L’intégration de Google Home n’est pas encore opérée dans la production actuelle, mais le constructeur a pu donner un aperçu de son fonctionnement et de ses possibilités. Assez proche d’Echo d’Amazon, Google Home est un haut-parleur de commande vocale qui est alimenté par Google Assistant. Lorsqu’il sera intégré, les utilisateurs d’automobiles Hyundai pourront envoyer leurs commandes vocales à leurs véhicules, tels que le démarrage à distance, le réglage de la température, etc. De plus, cette intégration permet également aux automobilistes de demander à Google Assistant de rechercher un restaurant ou un café à proximité. Le système pourra alors communiquer avec le système de navigation du véhicule pour amener le conducteur et ses passagers au plus vite et dans les meilleures conditions à destination.

© ActionableThings 2017 - All rights reserved.

Thank you for reading ActionableThings.

Express poll

Are you sure your firewall
protects your connected objects?

Industry news

S01-170208

Brands / Products index